Sécurité routièreSécurité routière

  • La pandémie et les mesures gouvernementales prises pour lutter contre celle-ci a conduit à une réorientation de la capacité de la Police Fédérale de la Route, entraînant une diminution du nombre d’actions proactives.
  • Les restrictions en matière de déplacements ont conduit à une baisse du nombre d’accidents et de victimes de la route.
  • Le nombre d’infractions liées à la vitesse continue toutefois d'augmenter.


Covid-19 et l’impact sur les infractions constatées et les grandes actions

L'année 2020 a été marquée par la pandémie et les mesures gouvernementales décidées pour lutter contre celle-ci. De nombreuses mesures (fermeture de l’horeca et des commerces, annulation d’événements, télétravail obligatoire, couvre-feu, etc.) ont eu un impact sur la circulation en général, et encore plus sur certains aspects en particulier. Durant l’année, il y a eu moins de déplacements, moins d’embouteillages et, proportionnellement, plus de trafic de marchandises. Cette réalité, et les répercussions qu’elle a eues sur le comportement des usagers, sont des éléments importants à avoir en tête lorsqu’il s’agit de comparer le nombre d’infractions constatées avec celui des années précédentes.

Les mesures contre le Covid-19 ont également entraîné une réorientation de la capacité de la Police Fédérale de la Route. Il en a découlé une attention particulière pour les déplacements transfrontaliers et une diminution du nombre d'actions proactives.

50 actions de grande envergure, impliquant tant la Police Fédérale que la Police Locale, ont cependant eu lieu, dont 20 actions initiées par les réseaux d'experts des services de police (Centrex), 13 actions NAWAY (actions organisées au niveau national sur le terrain d’action prioritaire de la Police Fédérale de la Route, et qui sont axées sur les priorités en matière de sécurité routière), 5 actions GPI (actions au niveau de la Police Intégrée, incluant les actions BOB, week-ends sans alcool et speed marathons) et 12 actions Roadpol (réseau des polices de la circulation européenne).



Infractions liées à la vitesse au moyen de radars et caméras automatiques

Infractions constatées liées à la vitesse traitées par les Centres régionaux de traitement (CRT) et les sections techniques de la Police Fédérale de la Route
Infractions constatées liées à la vitesse traitées par les Centres régionaux de traitement (CRT) et les sections techniques de la Police Fédérale de la Route

Conduite sous influence d'alcool et de drogues

Tests haleine effectués
Tests haleine effectués
Infractions alcool*
Infractions alcool*
Infractions drogues**
Infractions drogues

* Alerte + Positif + Refus + éventuellement tests sanguins

Conduite sous influence d'alcool et de drogues

Ceinture et siège-enfants

Infractions
Infractions

Utilisation du GSM au volant

Infractions
Infractions

Poids lourds

Infractions à la fraude tachygraphe
Infractions à la fraude tachygraphe
Infractions aux temps de conduite et de repos
Infractions aux temps de conduite et de repos


Nombre de tués et d'accidents avec lésions corporelles constatés par la Police Fédérale de la Route sur les autoroutes et voies assimilées

Le nombre d’accidents avec lésions corporelles constatés sur le terrain d’action prioritaire de la Police Fédérale de la Route a diminué de 29% de 2019 à 2020. Le nombre de tués sur place a, quant à lui, baissé de 18% en 2020 (par rapport à 2019). Ces diminutions du nombre d’accidents et de victimes de la route sont imputables aux mesures de restriction en matière de déplacements qui ont été mises en place dans le cadre du contexte pandémique Covid-19 (télétravail obligatoire, couvre-feu, interdiction de circulation sur la voie publique en avril 2020, …).

  2018 2019 2020
Accidents avec lésions corporelles* 3 122 3 095 2 186
Accidents mortels* 94 99 81
Tués** 100 105 79
Blessés graves 361 384 241
Blessés légers* 4 403 4 164 2 836

* Un accident avec lésions corporelles peut engendrer plusieurs blessés (graves ou légers). Idem pour les accidents mortels.

** Nombre de tués sur place. Les victimes qui ne sont pas tuées sur place et qui décèdent endéans un délai de 30 jours ne sont pas reprises ici.

Success story

Zikki débarque en Wallonie

Grâce à son action "peluches", la Police Fédérale de la Route apporte un peu de réconfort aux jeunes victimes ou témoins d'accidents de la route. Zikki, une tortue en peluche, a en effet le pouvoir de consoler un enfant, qui s'isole alors dans une bulle et focalise son attention sur le jouet plutôt que sur ce qu'il se passe autour de lui. Cette action, déjà largement présente depuis quelques années en Flandre, a fait son apparition en Wallonie en 2020. Pour certains postes de circulation, cette initiative marque donc le début d'une nouvelle action ; pour d'autres, elle constitue la poursuite d'un projet initié voici déjà plusieurs années.

Zikki débarque en Wallonie


Escortes VIP et sommets européens

La Police Fédérale contribue au maintien de l’ordre et à la sécurité lors des sommets européens et d’autres événements, notamment à Bruxelles en partenariat avec la zone de police Bruxelles CAPITALE Ixelles. Outre l’implication de plusieurs entités et directions, dont la Direction de la protection (DAP), la Police Fédérale de la Route assure des escortes pour les chefs d’Etat, les chefs de gouvernement ou encore d’autres VIP.

L’année 2020 a connu trois sommets européens en présentiel (dont deux extraordinaires). Ces événements ont nécessité l'engagement de forces considérables et des efforts conséquents en matière d'organisation et de coordination.

Trois sommets formels ont été transformés en sommets virtuels à cause de la pandémie du coronavirus (ce qui a mené à l’annulation de nombreuses missions d’escortes entre le 18 mars et le 5 juin 2020).

En 2020, 27 881 heures ont été prestées par la Police Fédérale de la Route lors de ces escortes (contre 32 888 heures en 2019).

Outre ces événements de grande ampleur impliquant la présence de nombreux VIP et nécessitant la mobilisation de plusieurs escortes, 98 ‘visites d’un jour’ de VIP émanant de 44 pays différents ont bénéficié de la protection d’escortes fournies par la Police Fédérale de la Route. Ces missions ont duré en moyenne deux jours et représentent un total de 187 jours d'escortes VIP ‘quotidiennes’.

Escortes VIP et sommets européens