Onze infrastructuurNotre infrastructure

  • En tout, la Police Fédérale dispose de 145 bâtiments sur le territoire belge (148 en 2019). Cette diminution s’explique par le regroupement de certaines entités, préalablement dispersées, sur un même site.
  • Modulaires, fonctionnels et accessibles, les nouveaux bâtiments du centre d’appel d’urgence et du laboratoire pour la Police Judiciaire Fédérale à Vottem s’orientent vers une gestion durable des énergies.
  • Le site “Westakkers”, d’une superficie de 50 hectares, sera utilisé par la Police Intégrée comme terrain d'entraînement à la gestion négociée de l'espace public et pour d’autres formations en maîtrise de la violence.
Belgie

Montant dépensé par la Régie des bâtiments au profit de la Police Fédérale * 2018 2019 2020 Évolution
Projets d’investissement € 22 043 39 € 25 004 733 € 25 772 413 +3,07 %
Entretien de l’infrastructure € 3 771 799 € 2 843 429 € 3 264 303 +14,8 %
Location de l’infrastructure € 44 547 826 € 40 875 492 € 45 585 088 +11,5 %
Coûts divers tels que des taxes € 2 047 573 € 494 314 € 1 256 800 +254,3 %
Total € 72 410 593 € 69 217 968 € 75 878 604 +9,62 %

* Explications générales :

  • Les chiffres mentionnés dans ce tableau se rapportent à la gestion des demandes de la Police Fédérale par la Régie des bâtiments. Les montants renvoient en outre à des "crédits de liquidation" : ces paiements sont parfois effectués avec un décalage dans le temps.
  • Chaque année, la Régie des bâtiments élabore un programme d’investissement (PI) reposant, entre autres, sur l’ensemble des demandes de la Police Fédérale. La Régie des bâtiments concerte ce programme avec un grand nombre de partenaires et de services. Elle détermine ensuite le nombre de dossiers qui seront repris dans le PI et sélectionne les dossiers qui y seront intégrés. Certaines années, la Police Fédérale se voit accorder une place plus importante dans ce PI en raison de vastes projets d’infrastructure. D’autres années, cette part est moindre et l’on prévoit alors essentiellement l’entretien des bâtiments existants.
Montant payé par la Police Fédérale pour certains coûts 2018 2019 2020 Évolution
Énergie (électricité, gaz, eau, mazout) € 8 684 410 € 8 481 796 € 6 443 110 -24,1%
Frais d'entretien et d'aménagement, et location des infrastructures € 6 858 048 € 7 960 413 € 8 319 150 +4,5 % *
Total € 15 542 458 € 16 442 209 € 14 762 260 -11,2 %

* La Police Fédérale offre des solutions partielles lorsque la Régie des bâtiments n’est pas en mesure d’apporter rapidement une solution. Le cas échéant, la Police Fédérale veille à stabiliser la situation jusqu’à ce que la Régie des bâtiments puisse apporter une solution structurelle.

Un nouveau centre d'appel d'urgence et un labo à Vottem


L’année 2020 s’est achevée sur la mise à disposition d’un nouveau centre d’appel d’urgence 112 et d’un laboratoire pour la Police Judiciaire Fédérale, à Vottem. Ce projet, mis en œuvre par la Régie des bâtiments en collaboration avec la Direction de la logistique (DRL), cadre dans le Masterplan Infrastructure de la Police Fédérale, qui vise à regrouper les services de la Police Fédérale de Liège sur un site unique. L’objectif est de mieux répondre aux exigences du travail requises pour une police moderne. Ces nouveaux bâtiments viennent compléter l’unité logistique déjà en place depuis 2007 et précèdent également une seconde phase du projet, qui accueillera le personnel de la Police Fédérale de Liège.

Modulaires, fonctionnels et accessibles, les nouveaux bâtiments s’orientent vers une gestion durable des énergies. Ils intègrent 146 panneaux photovoltaïques installés sur le toit du centre d’appels d’urgence, des systèmes de refroidissement des serveurs et la récupération des eaux de pluie.

Labo en noodcentrale Vottem

Quelques chiffres

Pour le centre d’appel d’urgence de l’arrondissement de Liège :

  • diminution de 30% sur la consommation globale en électricité du centre 112 grâce aux 146 panneaux photovoltaïques ;
  • diminution de 9% sur la consommation électrique des machines frigo grâce au système free chiling de refroidissement des serveurs ;
  • diminution de 20% sur la consommation de chauffage grâce à une récupération de la chaleur des refroidissements des serveurs.

Pour le site :

Superficie brute des bâtiments :

  • centre d’appels d’urgence 112 : 5 623 m² ;
  • laboratoire : 4 029 m².

Investissement : environ 23,7 millions d’euros.

Westakkers, un site d’entraînement pour la Police Intégrée

Fin 2020, la Régie des bâtiments a acquis l'ancien domaine militaire “Westakkers”, près de Saint-Nicolas, au profit de la Police Intégrée. Il s’agit d’un site de 50 hectares qui sera utilisé comme terrain d'entraînement à la gestion négociée de l'espace public et pour d’autres formations en maîtrise de la violence.

Conformément au Masterplan infrastructure, les premiers travaux sont prévus pour 2021-2024, mais nos policiers et, bien sûr, nos collègues de la Police Locale, peuvent commencer à utiliser le site dès 2021. À terme, il deviendra le site d’entraînement que la Police Intégrée attend depuis des années.

Le commissaire général Marc De Mesmaeker : "Il s'agit d'une magnifique réalisation, car essentielle d'un point de vue opérationnel. Une magnifique réalisation, car fruit d'un travail d'équipe et de lobbying parfait du CG, de la DGR et des DirCo concernés. Un magnifique challenge, car produit d'un travail commun de la Régie, de la Région flamande, de la Province et de la Ville. Un magnifique résultat, car obtenu en période de restrictions budgétaires."